You are hereExpositions permanentes / Mammifères du monde

Mammifères du monde


Version imprimableVersion imprimableSend to friendSend to friend

    L'exposition “Mammifères du monde” répond aux principes de la zoogéographie.

    La région zoogéographique éthiopienne présente les mammifères africains. On y voit le plus grand des animaux terrestres : la girafe, le plus rapide : le guépard, la plus petite des antilopes : le dik-dik de Kirk et bien d'autres.

    La région zoogéographique indo-malaise recouvre le sud l'Asie, les îles côtières et l'archipel malais entre l'Asie et l'Australie. L'exposition propose le plus grand félin de la région : le tigre et la plus grande chauve-souris : la chauve-souris frugivore. La fierté du musée est le porc-épic indien : la naturalisation d'un tel animal présente un défi unique au taxidermiste.

    La région zoogéographique néo-tropicale inclut l'Amérique Centrale et l'Amérique du Sud. Plusieurs animaux spécifiques à cette région sont présentés : le fourmilier géant avec son étrange museau allongé et sa langue collante, l'armadillo : le seul mammifère contemporain recouvert de plaques et tant d'autres. Le tatou nain d'Argentine, particulièrement rare dans la nature, fait partie des collections du musée depuis le XIXème siècle.

    La région zoogéographique australienne se compose du continent australien, de la Nouvelle-Zélande, la Polynésie et la Micronésie, la Nouvelle-Guinée, la Tasmanie et les îles avoisinantes. La région comporte aussi bien les seuls mammifères ovipares, que des marsupiaux ou des mammifères placentaires. Sont exposés un échidné, un mammifère ovipare qui nourrit ses petits avec du lait, un kangourou, un opossum et un phalanger. Le dingo est le seul prédateur en Australie, arrivé sur le continent il y a 300 ans avec des immigrants.

    La région zoogéographique holarctique comprend l'Amérique du Nord, l'Europe et l'Asie du nord. Comme cette région est très étendue et diversifiée, l'exposition comporte des animaux originaires des montagnes, des déserts, des steppes, des forêts et de la toundra. On y trouve aussi bien le renne et le lèvre des montagnes, que l'antilope Saïga qui vit dans les steppes et les zones semi-désertiques ou bien un habitant de la taïga, le cerf porte-musc. Très différent des autres cervidés, le mêle de cette espèce a des défenses plutôt que des bois.

 

 

  • Gada dzīvnieks
  • Muzeja 165. jubilejas izstādes stāsti
  • Audiogids Dabas muzejā
  • Daba pilsētas sirdī. Video
  • 360 virtual tour

Rechercher